Rechercher

Faire face à une détresse psychologique

Suite aux différentes crises de notre temps, écologique, démocratique et sanitaire peut s'ajouter une crise psychologique. Comment répondre à cette détresse émotionnelle quand vous ou un de vos proches s'y trouve confronté ?


Psychologue Rennes
Psychologue Rennes

Suite à la crise sanitaire du coronavirus, de plus en plus personnes souffrent de difficultés émotionnelles pouvant avoir un impact sur leur santé mentale et sur leur vie quotidienne.

Ces difficultés pourront progressivement entrainer certaines personnes dans une réelle détresse psychologique et entrainer une détresse psychologique.

Qu'il s'agisse de dépression, d'augmentation de la consommation d'alcool ou d'autres substances néfastes, de pensées noires, d'apparition d'un sentiment d'anxiété, de stress et d'angoisse, cette crise psychologique peut prendre de nombreuses formes.

Que ce soit pour vous ou un de vos proches, repérer certains signes peut cependant contribuer à diminuer les risques d'éprouver cet état de crise.


Repérer les signes de détresse


Plusieurs changements de comportement peuvent être le signe de cette crise qui se fait jour :


- La personne peut faire preuve d'une négligence dans son hygiène personnelle, ce qui n'était pas le cas auparavant ;

- Le sommeil peut se trouver modifier, la personne peut dormir plus souvent longtemps qu'à l'accoutumée ou bien au contraire, avoir de plus en plus de difficultés à s'endormir et à avoir un sommeil récupérateur ;

- Des pertes ou des gains de poids peuvent apparaitre ;

- Les performances au travail, à l'école ou à l'université vont fluctuer et chuter ;

- Des changements d'humeur se font jour, la personne peut se sentir plus irritable qu'à l'accoutumée, se mettre plus facilement en colère, être plus facilement triste ou anxieuse.

- Il est également possible que les activités quotidiennes diminuent et perdent de leur intérêt tout comme les relations sociales.


Si ces changements peuvent arriver soudainement suite à un événement facilement identifiable (perte d'un emploi, séparation affective, traumatisme), il est possible que ces derniers se fassent progressivement. Repérer ces petits signes, réussir à mettre des mots sur ses préoccupations va permettre d'éviter que la crise soit trop forte.


La meilleure stratégie pour gérer le stress dépend de la personne


Certaines personnes réussissent à gérer plus facilement les situations difficiles, les moments de stress et de tension que d'autres. Les stratégies d'adaptation sont nombreuses et individuelles, voilà pourquoi il n'existe pas de méthode miracle : la meilleure des stratégies doit vous correspondre.

Cependant il est intéressant d'interroger certaines de ces stratégies.


Se centrer sur le présent


La capacité à rester conscient du moment présent pourra vous permettre de sortir du tout émotionnel et de vous concentrer sur le "ici et maintenant", sur ce que vous pouvez mettre en place pour mieux cerner vos difficultés et sur la manière dont vous pouvez agir dessus.

Il ne s'agit pas de ne pas penser aux difficultés que vous éprouvez actuellement, il s'agit de trouver un moment d'éclaircie qui puisse vous redonner la capacité de raisonner et d'agir.

En se centrant sur le présent, des émotions positives pourront apparaitre à nouveau, diminuant de facto le nombre d'émotions négatives : un nouvel équilibre pourra se mettre en place.


La réinterprétation


La réinterprétation a pour but de vous permettre de porter un regard différent sur votre situation actuelle. Contrairement à une réévaluation qui pourrait signifier que les émotions associées à votre situation actuelle ne seraient pas les bonnes, la réinterprétation a pour but d'apporter un éclairage différent afin de vous permettre de donner une signification différente à votre vécu.

Ce sont ces significations nouvelles qui pourront ensuite favoriser l'émergence de nouvelles émotions. Réinterpréter les événements n'est pas évident car on peut avoir tendance à ruminer certaines pensées et ne pas réussir à en sortir, il faut donc rester vigilant.


La suppression des émotions


Mettre les émotions négatives de côté et essayer de les oublier ne peut pas avoir des effets positifs sur le moyen et long terme.

En effet, en cherchant à se couper de ses émotions, ce sont des émotions négatives qui vont au fur et à mesure du temps devenir de plus en plus présente quand les émotions positives deviendront moins courantes.


Si vous ne trouvez la bonne façon de gérer les moments de crise, vous pouvez vous tourner vers d'autres personnes qui pourront vous accompagner dans votre démarche.


Demandez de l'aide


Demander de l'aide à un de vos proches peut vous apporter un premier soulagement. En effet, se sentir écouté est important et évoquer ses préoccupations quotidiennes peut permettre de mieux les identifier. En période de crise, l'émotion peut-être trop importante et mettre de la distance sur les événements compliqués : rester objectif et ne pas se blâmer est important dans ces moments.


Faire appel à un professionnel peut également vous permettre de mieux gérer vos difficultés actuelles. Au delà de la simple écoute attentive et empathique, un psychologue va faire appel à des techniques scientifiquement testées pour vous aider à mieux gérer vos émotions, le stress ou vous donner des outils pour développer votre résilience.

En vous aidant à identifier vos ressources, ce sur quoi vous pouvez vous baser, en identifiant vos attentes nous pourrons mieux comprendre la perception que vous avez de vous-même, des événements que vous vivez actuellement et ainsi mieux comprendre les tenants de cette détresse.



Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre un RDV en ligne en cliquant ici.